Conseils pratiques Informations généralesDepuis avril 2011, une épidémie de rougeole sévit au Québec. On compte plus de 750 cas jusqu’à maintenant, dont 2 cas sur 3 sont survenus en milieu scolaire. Il s’agit de la plus importante épidémie de rougeole dans l’ensemble des Amériques depuis 2002. Le réseau de la santé, en collaboration avec le réseau scolaire, entreprend une campagne de vaccination contre la rougeole dans toutes les écoles primaires et secondaires québécoises. L’objectif est de vacciner les élèves et les intervenants de l’école qui n’ont pas reçu les doses de vaccin requises ou qui ne possèdent pas de preuve de vaccination (carnet ou autre). Les personnes qui ont fait la maladie sont considérées protégées. Le nombre de gens vaccinés est actuellement insuffisant pour empêcher la circulation de la rougeole. On ne peut pas alors se fier à la vaccination des autres pour éviter de l’attraper. Le vaccin contre la rougeole est inclus dans le programme québécois (12 mois et 18 mois) mais plus d'un Québécois sur 10 n'a pas reçu les 2 doses nécessaires à sa protection. Ces personnes risquent de contracter la rougeole, puis de la transmettre aux autres, incluant les bébés qui sont trop jeunes pour être vaccinés, aux femmes enceintes ou aux personnes qui ont certains problèmes médicaux et qui ne peuvent pas recevoir le vaccin. Une lettre annonçant la campagne a déjà été envoyée dans les écoles du Québec. Cette lettre est disponible en 7 langues et la Direction de santé publique vous encourage à les utiliser au besoin pour votre clientèle. Cette lettre souligne le besoin de fournir au milieu scolaire une preuve de vaccination pour tous les enfants. Il est important de savoir que les élèves qui ne seront pas protégés contre la rougeole devront être retirés de l'école temporairement lorsqu'il y aura un cas de rougeole dans l'établissement. Certaines écoles ont déjà commencé à envoyer des dépliants sur la rougeole aux parents des élèves et le personnel pour qui le CSSS n'a pas de preuve de vaccination. Il est demandé de retourner une photocopie du carnet et de remplir le formulaire de consentement à découper dans le dépliant. Pour ceux qui n'auraient pas de preuve, le vaccin sera offert à l'école. Il n'y aucun risque pour ces personnes à se faire revacciner. Toutefois, le formulaire de consentement signé est obligatoire pour les jeunes de moins de 14 ans. Pour la plupart des écoles, les CSSS commence la vérification des preuves cette semaine et la vaccination aura lieu de janvier à mars. Quoi faire pour prévenir ou se protéger ? La vaccination est le meilleur moyen de se protéger contre la rougeole. Documents à consulter Communication importante sur la rougeole à l’intention des parents, disponible en français, anglais, arabe, chinois, espagnol et vietnamien Vous y trouverez également le guide «autosoins» en français et en anglais, ainsi que des informations sur les RRO (rougeole, rubéole et oreillons) en différentes langues.
À consulter dès aujourd'hui Communication importante sur la rougeole à l’intention des parents, disponible en français, anglais, arabe, chinois, espagnol et vietnamien Vous y trouverez également le guide «autosoins» en français et en anglais, ainsi que des informations sur les RRO (rougeole, rubéole et oreillons) en différentes langues.
Accueil ACCÉSSS Notre équipe Membres du CA Historique et objectifs Ressources Dossiers Prévention des cancers gynécologiques Personnes âgées Prévention de la violence conjugale Jeunes Monoxyde de carbone Saine alimentation Système de santé Adhésion aux traitements Vaccination PFSI Périnatalité Prévention de l'abus financier Virus du papillome humain Organismes membres Montréal Autres régions Comment devenir membre? Formations Pour les organismes communautaires Pour le réseau de la santé et des services sociaux Publications Rapports annuels Avis - lettres - mémoires Recherches sur la santé Documents de référence Médias Recherche et expertise Recherches en cours Expertise-conseil English Contact