Historique

ACCÉSSS a vu le jour en 1984 sous le nom de « Comité de Travail sur l’accessibilité des services sociaux aux communautés culturelles ». En effet, les communautés culturelles vivant au Québec avaient de la difficulté à accéder aux services sociaux et santé, par conséquent, ils ont mis sur pied ce comité. De plus, le comité de travail a donné naissance en 1987 à une fédération incorporée sous le sigle « ACCÉSSS » pour « Alliance des communautés culturelles pour l’égalité dans la santé et les services sociaux. ». Depuis sa création, ACCÉSSS a engendré des changements importants dans le secteur de l’accessibilité des services de santé et sociaux.

L’alliance favorise le développement et le partage d’expertises en matière d’accessibilité et a notamment comme rôle de promouvoir et de réaliser des recherches et des enquêtes afin d’identifier les besoins spécifiques des communautés ethnoculturelles.  ACCÉSSS est donc au cœur des réflexions sur l’accessibilité des services de santé et sociaux aux membres des communautés ethnoculturelles vivant dans toutes les régions du Québec.

Depuis trente ans, ACCÉSSS est impliquée à tous les changements au niveau de l’accessibilité.  Citons à titre d’exemple nos interventions en matière de législation. L’Alliance a joué un rôle important quant à l’adoption de la loi 120 en 1991, soit la réforme de la santé et des services sociaux axée sur le citoyen.  La loi intègre en partie les recommandations d’ACCÉSSS et devient ainsi la première loi gouvernementale qui insère des mesures qui tiennent compte de la diversité ethnoculturelle de la population québécoise.  C’est également ACCÉSSS qui a mis sur pied la Banque interrégionales d’interprètes, actuellement gérée par la Direction de santé publique de Montréal. Présentement, ACCÉSSS est très engagée dans la réforme du réseau de la santé et des services sociaux afin que les besoin des populations issues de l’immigration soient considérées dans la planification des programmes et l’offre de services.

Nos partenaires